Votre dernier numéro

 

De l’aide alimentaire ponctuelle - Pour qui ?

1 février 2017
Rencontre avec l’équipe de la Saint-Vincent de Paul de Verdun

 

En 2016, selon le Bilan-Faim, c’est plus de 1,7 million de Québécois qui ont fait appel à des banques alimentaires au Québec. Parmi ceux-ci, près de 11 % ont un emploi. Les personnes âgées sont aussi plus nombreuses à avoir recours aux banques alimentaires.

Le coût de la vie augmente et les salaires ne suivent pas toujours. Les Québécois sont de plus en plus endettés et pour plusieurs, l’épargne est difficile. Quand arrive un pépin, ils ont besoin d’aide.

Que ce soit à la suite d’une perte d’emploi ou d’une convalescence prolongée, plusieurs personnes font appel à l’aide alimentaire ponctuelle. Le besoin pour ce type de service d’appoint est bien réel et la demande est constante.

La Société Saint-Vincent de Paul offre, entre autres, de l’aide alimentaire ponctuelle. À chaque année, elle aide plus de 100 000 personnes à travers ses 80 points de service situés à Montréal, Laval et dans la MRC de L’Assomption.

Les personnes ayant recours à ce service bénéficient d’une aide et d’un accompagnement qui visent à préserver leur dignité et à identifier les problèmes qui les placent en situation de précarité financière. L’objectif ultime est de les aider à identifier des solutions durables aux problèmes parfois complexes qu’ils rencontrent.

L’aide alimentaire ponctuelle prodiguée par les bénévoles de la Société Saint-Vincent de Paul est une aide de première nécessité pour les personnes et les familles vivant une situation financière difficile. Cette aide peut être sous forme de denrées ou de coupons échangeables dans un supermarché local. La nature, la fréquence et la durée de l’aide allouée est évaluée soigneusement en fonction des besoins réels de chaque personne.

J’ai rencontré l’équipe de la Société Saint-Vincent de Paul de Verdun pendant la Guignolée et les paniers de Noël. Des bénévoles engagés y préparaient les paniers de Noël pour une famille nombreuse, une famille monoparentale, une personne seule, un père qui a perdu son emploi, une mère en deuil ou encore un couple de personnes âgées. Derrière chaque personne, il y a une histoire… et de l’espoir.

Les services d’aide alimentaire contribuent à combler le besoin de base immédiat qu’est celui de s’alimenter. Grâce à son vaste réseau d’organismes partenaires, il est ensuite possible de diriger les personnes vers des ressources afin d’intervenir de façon plus pointue sur certains aspects spécifiques de la problématique rencontrée. La Société Saint-Vincent de Paul offre aussi de l’aide aux parents pour la rentrée scolaire via l’opération Bonne Mine. La SSVP de Verdun a également une friperie, car se vêtir est aussi un besoin de base et habiller une famille peut s’avérer être tout un défi pour les familles démunies. 

« La SSVP de Verdun, c’est bien plus qu’une banque alimentaire, Opération Bonne Mine ou la friperie Les Trouvailles. Nous répondons toujours présents lors d’un sinistre ou autres pour aider les familles qui n’ont pas le budget pour avoir des assurances. L’année dernière, dans le temps des Fêtes, un immeuble de 12 logements a été anéanti sous le feu et la SSVP de Verdun, avec la collaboration de la Ville et des citoyens, a pu permettre de remeubler des familles avec des meubles de seconde main, a fait l’achat d’électroménagers et évidemment d’une aide alimentaire de premier recours, pour permettre à ces familles de passer un joyeux temps des Fêtes. »

Hélène Saint-Jacques, présidente de la Société Saint-Vincent de Paul du Sud-Ouest de Montréal

Pour nous rejoindre :
Société Saint-Vincent de Paul de Verdun
284-A Rue de l’Église, Montréal (Québec)  H4G 2M4
Téléphone : 514 768-2093

 

Retour