Votre dernier numéro

 

À quel âge un enfant peut-il rester seul à la maison ?

1 avril 2017
Par Lydia Alder, en collaboration avec Parents-Secours du Québec

Au Québec, il n’y a pas un âge légal pour laisser un enfant seul à la maison. Plusieurs facteurs sont à prendre en considération selon le tempérament de l’enfant et son environnement. Il est important de préparer l’enfant graduellement et de prendre quelques mesures de sécurité.

Sur le site Internet de Parents-Secours, on retrouve beaucoup d’information pratique pour assurer la sécurité des enfants, notamment des conseils aux parents, et aux jeunes, sur l’âge auquel un enfant peut rester seul à la maison. Vers la fin du primaire, et selon l’âge de l’enfant, ce dernier pourrait rester seul pour de courtes périodes. L’autonomie d’un enfant se développe graduellement et dépend de la confiance en soi. C’est en acquérant cette valeur qu’il pourra demeurer seul à la maison durant un court temps.

Conseils pour les jeunes lorsqu’ils sont seuls à la maison :

  • Lorsque tu réponds au téléphone, ne dis pas que tu es seul. Ne donne jamais de renseignements personnels comme ton nom ou ton adresse. Dis seulement que ton parent n’est pas disponible et demande à la personne de laisser un message. Si elle refuse, alors raccroche tout simplement. Dis-le à ton parent dès son retour.
  • Ne réponds pas à une personne qui frappe à la porte. Si elle insiste, appelle un voisin ou la police.

La formation On me fait confiance élaborée par Parents-Secours Sainte-Catherine et celle de Gardien averti donnée par la Croix Rouge, par l’Ambulance Saint-Jean ou par d’autres organismes est une bonne façon d’apprendre à fonctionner seul à la maison.

Depuis 1976, Parents-Secours a toujours fourni efforts et énergie afin d’assurer la sécurité de ses clientèles les plus vulnérables : les enfants et les aînés. L’élément essentiel du programme est l’affiche-fenêtre rouge et blanche, placée en évidence dans la fenêtre à l’avant du foyer-refuge. L’enfant ou l’aîné en détresse peut ainsi compter sur un réseau sécuritaire de gens aptes à lui venir en aide qu’il soit perdu, malade, blessé, poursuivi ou agressé. Chaque adulte qui œuvre au sein de Parents-Secours doit faire vérifier ses antécédents avant d’y être accepté. Les Services de police filtrent les candidatures de tous les bénévoles. Cela permet de veiller à ce que chaque foyer-refuge soit un abri sûr tenu par des citoyens irréprochables. Le réseau étendu de foyers-refuges de Parents-Secours du Québec est donc un réseau fiable et crédible.  

Retour