Votre dernier numéro

 

Le Collectif pour l’unité

1 août 2017
Par Lydia Alder

Nous avons toutes entendu parler des réfugiés syriens. Les Canadiens sont, en général, ouverts à l’idée de les accueillir et de leur offrir une vie meilleure. C’est ce que les sondages nous disent. C’est ce qu’on entend aux bulletins de nouvelles. Dans la vie de tous les jours, nous n’y pensons pas trop. Puis un jour, nous rencontrons l’une de ces familles.

Et là, soudainement, tout devient concret. Des familles, des enfants ont fui la guerre et ont tout quitté dans la quête d’une vie meilleure. Ils sont heureux. Souriants. Et pourtant, ils ne mangent pas à leur faim. Ils ont le strict minimum. Pas de superflu. Pas de famille. Pas d’amis. C’est de ce constat que le Collectif pour l’Unité est né en 2015.

Le Collectif pour l’Unité est un organisme à but non lucratif à visée humanitaire. Les leaders chrétiens, juifs et musulmans de L’Île-des-Sœurs unissent leur force pour la cause des réfugiés syriens. Un bel exemple qui rassemble toute une communauté pour une cause, indépendamment de leurs origines et de leur religion.

Dès le début, la cause des réfugiés syriens s’est imposée. Un appel à la communauté a été lancé sur les réseaux sociaux du quartier pour amasser des vêtements. Les dons de vêtements et d’articles de maison sont arrivés rapidement et en grande quantité. L’entrepôt situé à L’Île-des-Sœurs a vite été rempli. Plusieurs bénévoles s’y affairent, au tri des vêtements, à l’accueil des familles réfugiées.

Le centre est rapidement devenu une référence en matière d’aide aux réfugiés. Dans la dernière année, les bénévoles ont aidé des Égyptiens, Iraquiens, Guinéens, Libyens et Mexicains, souvent référés par le Centre d’aide aux Immigrants (CSAI) de Montréal.

« À chaque fois, on se consulte et on en vient toujours à la même réponse. Si on est capable d’aider, on aide », fait valoir Mme Driss, une bénévole engagée.

Repartir à zéro pour un avenir meilleur représente un défi de taille. Plus que des biens matériels, les familles y trouvent du réconfort, un sourire. De l’espoir. Se sentir soutenu et supporté, pas seul au monde dans un nouveau pays, une nouvelle culture, loin des siens, après des épreuves aussi difficiles, peut faire toute la différence.

Les bénévoles souhaitent aujourd’hui aider davantage de réfugiés à dénicher un emploi, à apprendre le français et à s’intégrer dans leur communauté.  


Pour nous rejoindre :

Le Collectif pour l'unité
facebook.com/Collectif.unite.IDS

Retour