Votre dernier numéro

 

Votre bout de chou entre à la maternelle

1 août 2017
Par Karine Trudel, Coach parentale - Conférencière - Blogeuse - Enseignante

Après avoir passé quelques années en garderie ou à la maison, où il a été chouchouté, cajolé, entouré de quelques copains, le voilà qui partage un seul professeur avec 19 autres bouts de choux. Quel choc ! Fini les câlins. Fini toute l’attention. Il rentre à la maison le soir en vous disant qu’il ne veut plus aller à l’école parce qu’il s’ennuie trop de vous.

Comment l’aider à passer au travers ses journées et renforcir son estime de soi ?
D’abord, il faut savoir que c’est une autre étape dans son développement. Il est tout à fait attendu qu’il réagisse ainsi. Comme parent, il est utile de garder en tête que notre réaction à l’égard de cette situation a une grande influence sur sa capacité à s’adapter. L’estime de soi se construit très tôt chez les jeunes enfants, essentiellement dans le regard des adultes prêts à reconnaître et leurs compétences.

Considérez-le dans son anxiété :
« Tu trouves ça difficile de passer tout ce temps à l’école ? »

Partagez-lui votre expérience :
« Oh ! Moi aussi, quand j’ai eu mon nouvel emploi, il y avait beaucoup de gens que je ne connaissais pas. J’aurais préféré revenir à la maison plutôt que de travailler là-bas. Et tu sais quoi ? Ça m’a pris un certain temps, mais aujourd’hui, je suis vraiment content(e) d’avoir persévéré. J’ai de nouveaux amis. »

Démontrez-lui votre confiance en ses capacités :
« Je sais que tu as cette force en toi aussi et que tu es capable de passer des journées agréables à l’école. Tu te donnes combien de temps pour te sentir bien ? »

Évitez de le surprotéger :
Résistez à la tentation de le bercer, de le cajoler à ce moment-ci. Éviter des termes qui réfèrent à petit : Pauvre petit, mon bébé, mon petit loup…

Et pour l’aider dans cette transition, pourquoi ne pas lui proposer de fabriquer un tiroir à câlins qu’il pourra apporter ? C’est un petit objet tout simple à confectionner à partir d’une boîte d’allumettes.

Mettez-y votre photo. Dessinez-y des bisous, des câlins, des petits cœurs. Agrémentez-la au goût et hop ! Votre bout de chou pourra la glisser dans sa poche et la sortir au besoin.  

Pour plus d’information :
www.karinetrudel.com

Retour