Votre dernier numéro

 

Les allergies à l’école

1 août 2017
Par Allergies Québec

Votre petit franchira cette année une grande étape : il entrera dans le monde des grands. Cette étape charnière et souvent déchirante est d’autant plus préoccupante pour les parents d’enfants allergiques. Comment assurer un passage à l’école en douceur et en toute sécurité ? Voici comment vous préparer.

D’abord, sachez qu’actuellement il n’existe pas de règlementation quant à la gestion des allergies alimentaires au Québec. Bien qu’il y ait certaines tendances répandues, il n’y a pas d’obligation et votre collaboration est d’autant plus importante.

Dès maintenant…
Prenez-vous à l’avance et allez rencontrer la direction de l’école pour aborder la situation qui concerne votre enfant. Lors des inscriptions, informez le personnel de la condition de santé de votre enfant. Informez-vous à savoir si d’autres enfants allergiques fréquentent le milieu et sur les mesures mises en place en lien avec la gestion des allergies. Fournissez une fiche d’identification avec un plan d’urgence signé par le médecin de votre enfant.  Ce plan devrait indiquer les allergies de votre enfant ainsi que la marche à suivre en cas de réaction. Cette fiche devrait inclure la photo de votre enfant ainsi que les numéros d’urgence pour vous contacter au besoin.

Lors de la rentrée scolaire…
Allez rencontrer le professeur de votre enfant pour l’informer de la situation. À la maternelle, l’enseignant doit redoubler de prudence, notamment lors du service des collations, pour s’assurer par exemple qu’il n’y ait pas d’échanges d’aliments entre les enfants. Abordez avec lui l’importance de vous tenir au courant des activités scolaires spéciales (anniversaires, journées thématiques, sorties à l’extérieur) pour que vous puissiez toujours prévoir quelque chose pour votre enfant. Certains professeurs offrent un moment à l’enfant allergique afin d’expliquer sa situation aux autres élèves.

Vous devez fournir un auto-injecteur non périmé. L’âge scolaire est généralement un bon moment pour que l’enfant puisse porter lui-même son auto-injecteur. Plusieurs étuis conçus à cet effet sont disponibles sur le marché. Le port d’un bracelet d’identification des allergènes est aussi fortement recommandé.

Il est important de préparer votre enfant en vous assurant qu’il comprenne bien l’importance de consommer uniquement la nourriture que vous avez préparée pour lui. Il doit aussi savoir reconnaître les aliments qui sont dangereux pour lui. Vous devez le sensibiliser sur l’importance d’aviser son enseignant ou tout autre membre du personnel s’il ressent des symptômes d’allergie.

Enfin, n’oubliez pas de faire confiance à votre enfant. En lui permettant de développer ses habiletés à assurer sa propre sécurité, vous lui fournirez des bases solides pour les années à venir.

Complément d’information sur la gestion des allergies alimentaires en milieu scolaire
Globalement, il est important de se renseigner sur la politique de l’école quant à la gestion des allergies alimentaires. Chaque commission scolaire et chaque école fonctionne au meilleur de ses connaissance, sans encadrement provincial uniforme.

En effet, il n’existe actuellement aucun cadre légal permettant une standardisation des mesures de prévention et de traitement de l’anaphylaxie dans les milieux scolaires du Québec ; à nos yeux, c’est une question trop complexe et lourde de conséquences pour être confiée aux intervenants locaux.

Allergies Québec et l’Association des Allergologues et Immunologues du Québec (AAIQ), ainsi que d’autres joueurs clefs du milieu, militent depuis des années pour que le Québec légifère pour un
programme standardisé de gestion des allergies alimentaires, comme ceux qui ont fait leurs preuves dans les écoles de nombreuses provinces canadiennes.

Allergies Québec, soutenue par divers intervenants du milieu scientifique, a d’ailleurs développé un tel programme, présentement au stade de projet pilote dans une dizaine établissements scolaires du Québec. Notre association est présentement en discussion avec différents ministères afin de les sensibiliser à la problématique du manque d’uniformité dans la province, lorsqu’il est question d’allergies alimentaires.  

Pour info :
www.allergies-alimentaires.org

Retour