Votre dernier numéro

 

Informer, soutenir et rassurer : l’accompagnement à la naissance

1 décembre 2017
Par Fannie Lacroix, accompagnante à la naissance

 

Vous êtes sur le point de vivre une des expériences la plus fantastique et aussi la plus éprouvante de votre vie de parents : l’arrivée de votre enfant.

Que ce soit un premier bébé ou non, il s’agit toujours d’un moment que l’on prévoit avec impatience, sans savoir ce qui nous attend réellement.

Au Québec, de plus en plus de parents font le choix de contacter une accompagnante à la naissance afin de les soutenir dans ce cheminement.

Le rôle premier de la doula est de diminuer l’appréhension des futurs parents par rapport à la grossesse et à l’accouchement. Elle transmet des informations neutres permettant aux parents de faire un CHOIX ÉCLAIRÉ. De redonner confiance à la maman en sa capacité d’accoucher est aussi très important et fait partie, selon moi, de la facette « SAVOIR-ÊTRE » de ce métier.

Se préparer pour le grand jour s’avère être un très bon choix que de plus en plus de parents font. Avec votre accompagnante, vous discuterez entre autres de :

  • L’évolution de la grossesse
  • Les stades de l’accouchement
  • La place du papa à l’accouchement
  • Le protocole hospitalier
  • Le plan de naissance
  • L’allaitement
  • Les soins au nouveau-né
  • Le retour à la maison, le post-partum

À noter qu’une doula n’est ni infirmière ni médecin et qu’elle n’a aucun pouvoir médical. Elle vous accompagne dans VOTRE histoire en vous donnant assez d’informations pour que vous puissiez prendre vos propres décisions.

Selon une récente recherche, voici les avantages d’être accompagnés :

  • Diminution de 60 % des demandes de péridurale;
  • Diminution de 50 % du taux de césarienne;
  • Diminution de 25 % de la durée du travail;
  • Diminution de 40 % du recours au pitocin;
  • Diminution de 30 % du recours aux narcotiques pour combattre la douleur;
  • Diminution de 30 % de l’usage des forceps;
  • Taux d’allaitement maternel plus élevé (51 % vs 29 %);
  • Diminution du taux de dépression du post-partum et de l’anxiété.1

À la suite d’un premier contact téléphonique, une rencontre à domicile est planifiée. Le couple et l’accompagnante discuteront alors des besoins et attentes du couple. Enfin, l’accompagnante partagera également sa vision et ses valeurs.

Puis, lors des rencontres suivantes et lors de l’accouchement, l’accompagnante s’engage habituellement à :

  • Vous donner des cours prénataux personnalisés et adaptés à vos besoins;
  • Vous aider à bâtir votre plan de naissance;
  • Être disponible pour répondre à vos questions à tout moment;
  • Vous donner toute l’information sur les différents tests proposés;
  • Vous conseiller sur des méthodes alternatives pour soulager les maux de grossesse;
  • Vous présenter des techniques de gestions de la douleur;
  • Être présente pour votre partenaire. Pour répondre à ses questions, le rassurer au besoin et le guider dans ses interventions en lui suggérant différentes façons de vous accompagner. Son rôle est d’aider le partenaire à s’impliquer à la hauteur de ses attentes, afin qu’il se sente proactif, s’il le désire;
  • Croire en vous et en vos capacités. Elle sera un soutien psychologique important et vous aidera à puiser dans vos ressources;
  • Protéger votre bulle en collaborant avec le personnel médical afin que votre plan de naissance soit, dans la mesure du possible, respecté;
  • Être une personne ressource pour vous aider avec votre allaitement et les soins à donner au bébé.

Finalement, les accompagnantes du Québec sont, depuis 2013, représentées et soutenues par l’Association québécoise des accompagnantes à la naissance. Les accompagnantes qui en sont membres ont une formation reconnue par celle-ci et ont cumulé plusieurs heures d’expérience pratique. De plus, l’AQAN a un code d’éthique et une excellente réputation auprès des professionnels de la santé et de la périnatalité. En consultant leur site internet, vous pourrez y trouver plusieurs sources d’information intéressantes ainsi qu’une liste détaillée des accompagnantes à la naissance qui en sont membres. 

 

Pour plus d’information :
Visitez le fanniedoula.wixsite.com/monsite

1 Source : Marshall H. Klaus, John H. Kennell, Phyllis H. Klaus, The Doula Book: How A Trained Labor Companion Can Help You Have a Shorter, Easier, and Healthier Birth. Perseus Press, 2002, Chapitre V
Retour