Votre dernier numéro

 

Le sport un élément formateur

1 avril 2018
Par Frédéric Dionne, Association des sports de balle de Val-Bélair et de L’Ancienne-Lorette VBAL

 

Depuis les trois dernières années, j’ai l’opportunité d’être impliqué dans l’association de baseball de ma ville à titre de président. Nous avons à cœur d’offrir un encadrement de qualité et de permettre aux jeunes joueurs de se développer au maximum. Nous sommes conscients que la réussite des jeunes athlètes dépend de plusieurs facteurs. Nous sommes en mesure d’y contribuer en offrant des formations de qualité à tous les intervenants, et cela, année après année. Par la suite, il est incontestable que chaque parent a un rôle prépondérant dans le succès des jeunes. Et, il m’est arrivé d’observer le sérieux excessif de certains parents-entraîneurs et la tension affichée par de nombreux parents dans les estrades.

Quelles sont les responsabilités qui incombent aux entraîneurs et aux parents ?

Les entraîneurs sont un modèle en action pour les jeunes. L’encadrement dispensé par un entraîneur doit favoriser l’apprentissage, l’acceptation, le respect des autres et des règlements. Se tromper est normal. Les erreurs sont inévitables : elles font partie d’un processus d’apprentissage. Le sport doit être considéré comme un élément formateur. Le rôle de I’entraîneur est donc primordial dans le développement des jeunes. Chaque jeune a des intérêts et des habiletés qui lui sont propres. Chaque enfant doit avoir l’occasion de confirmer ses intérêts et de développer ses aptitudes. L’entraîneur doit donc permettre aux jeunes de relever des défis raisonnables en fonction du talent et des habiletés dont ils disposent. Il est à la fois un instructeur, un motivateur et un communicateur.

Les parents doivent soutenir les entraîneurs et demeurer dans leur rôle d’éducateurs et respectueux de l’avis et des décisions de l’entraîneur. Il est important de résister à la tentation de contester les décisions d’un entraîneur ou son mécontentement, suite à la performance de son enfant. Une attitude trop virulente peut avoir l’effet inverse que celle souhaitée. L’enfant doit être invité à suivre les conseils de son entraîneur et être poussé à développer les aptitudes requises d’un coéquipier, membre actif d’une équipe. Car le baseball est un jeu d’équipe.

J’oserai même dire que l’esprit d’équipe n’est pas seulement requis sur le terrain de baseball. Les histoires vécues qui méritent d’être racontées rassemblent les joueurs, les entraîneurs et tous les parents ainsi qu’une organisation qui leur est dévouée. Lorsque tous ces éléments travaillent dans le plaisir, partageant leur objectif du développement des jeunes, ensemble, nous construisons des athlètes, des individus prêts à relever tous leurs futurs défis. Nous devons ensemble soutenir les jeunes en leur permettant de découvrir leurs aptitudes et les accompagner dans leur cheminement.

Nous devons être des « fans » et encourager les enfants!  Voilà à quoi doit se résumer le sport pour nos jeunes! Ainsi, nous les motiverons à continuer…

Retour