Votre dernier numéro

 

Entrevue avec le ministre de la Famille

1 juin 2018
Par Lydia Alder

 

Parlez-nous de la Stratégie 0 - 8 ans et des services de garde
La Stratégie 0 - 8 ans souhaite donner une chance égale à tous les enfants de bien partir dans la vie pour avoir une réussite éducative à la hauteur de ce qu’on peut souhaiter pour tous les enfants du Québec. Il y a tout un processus de préparation qui se fait dans les services de garde éducatifs à l’enfance. En même temps, ce ne sont pas tous les enfants qui fréquentent un service de garde éducatif. Je suis très respectueux de ce choix des parents qui, comme ma famille, choisissent de garder leurs enfants à la maison. Nous souhaitons accompagner ces parents pour bien les préparer vers la transition scolaire. Les organismes communautaires ont un rôle à jouer dans le cadre de cette stratégie.

Quel est le rôle des organismes communautaires famille dans la réussite éducative ?
Les organismes permettent de rejoindre les enfants qui ne fréquentent pas un service de garde. Dans ce sens, ils jouent un rôle très important, notamment pour assurer le soutien nécessaire aux parents et pour permettre à tous les enfants d’avoir une chance égale de réussir. Les organismes communautaires Famille jouent un rôle essentiel dans la société, notamment en accompagnant les parents. Ils permettent d’avoir de l’écoute, de rencontrer d’autres parents avec qui discuter, et surtout, les organismes peuvent aussi orienter les parents vers des ressources qui existent, vers les bons services, vers d’autres organismes.

Les ressources sont-elles suffisamment connues ?
Évidemment, on souhaite que les ressources soient toujours mieux connues et que les parents fassent appel à ces ressources. Nous souhaitons soutenir davantage les organismes communautaires famille, non seulement dans leurs projets ponctuels, mais aussi dans leur mission.

Comment inciter les organismes à travailler ensemble ?
Le rôle des organismes de regroupement est important afin de favoriser la concertation entre les organismes. Ils ont aussi un rôle à jouer afin de maximiser les ressources et les bonnes pratiques qui sont courantes dans nos organismes communautaires Famille. Je sens qu’il y a une certaine collaboration entre les différents organismes. Il faut continuer à les soutenir et à les encourager.

 

« Entre 0 et 8 ans, les enfants vivent des phases cruciales de développement qui influencent leur avenir. Nous agissons tôt pour que nos tout-petits bénéficient de tout le soutien nécessaire, que ce soit sur les plans physique et moteur, socioaffectif, cognitif ou langagier. Avec cette stratégie, les parents seront mieux outillés pour accompagner leur enfant, notamment grâce au soutien accordé aux organismes communautaires liés à la famille. C’est une bonne nouvelle pour nos tout-petits, leurs familles et tout le réseau de la petite enfance! »
Luc Fortin, ministre de la Famille

Retour