Votre dernier numéro

 

Regard sur la diversité parentale, entre les lois et l’accessibilité sociale

1 décembre 2018
Entrevue avec Mona Greenbaum, directrice de la Coalition des familles LGBT, par Lydia Alder

 

La Coalition des familles LGBT fête ses 20 ans cette année; 20 ans de sensibilisation, de formation et de soutien. Les mentalités ont évolué ; nous avons observé plusieurs changements, tant au niveau du droit familial qu’au niveau de l’inclusion sociale. Des tabous sont tombés, même si certains persistent. On parle maintenant plus aisément des la diversité sexuelle et la pluralité des genres.

Former les professionnels
En 20 ans, l’équipe de formateurs et formatrices de la Coalition des familles LGBT a formé 28 000 professionnel.le.s à travers 16 régions du Québec. Les formations, soutenues par différents ministères, s’adressent à toute personne qui travaille auprès des jeunes et des familles, que ce soit des travailleurs et travailleuses sociaux, policier.e.s, enseignant.e.s, éducateurs/trices, psychoéducateur/trices, médecins, coroners, juges, sexologues, intervenant.e.s communautaires. Les formations sont également données dans presque toutes les universités du Québec en sciences de l’éducation et dans les facultés de médecine.


Élargir les formations
Après les ministères de l’Éducation, de la Justice, l'Emploi et de la Solidarité sociale, le ministère de la Famille a finalement suivi le pas. Une entente de 5 ans a été signée l’an dernier avec le ministère de la Famille pour former les services de garde et les OCF à travers la province. Les sujets abordés sont beaucoup plus larges aujourd’hui; au début il était beaucoup question des familles homoparentales. Maintenant on parle aussi de personnes trans, de la bisexualité, de l’identité de genre, de parentalité sans imposé des stéréotypes de genres (« gender-neutral parenting »), de « coming out » et de comment accueillir les jeunes trans et non binaires en milieu scolaire.

 

Des formations adaptées aux OCF et aux services de garde
Les formations sont modulaires et adaptées aux besoins de l’auditoire. Par exemple dans les services de garde et les OCF, les formations sont basées sur des situations concrètes comme comment célébrer la fête des Mères ou la fête des Pères ou bien sur comment répondre aux questions des enfants. Ces formations outillent les professionnel.le.s de la petite enfance pour aborder et répondre à leurs questions et couvrent des mots et acronymes tels que trans, queer, non binaire qui peuvent paraître complexes pour des intervenant.e.s qui n’ont pas été exposé.e.s à ces réalités auparavant. Les formations ont été adaptées pour couvrir les concepts de base, mais aussi pour parler de la diversité des réalités familiales.

Un aperçu des acquis

  • Grande réforme du Code civil en 2002 qui a donné l’égalité juridique aux familles homoparentales
  • L’accès à la parentalité a été beaucoup élargi; on parle d’accès égalitaire
  • La reconnaissance sociale a beaucoup changé au fils des ans, même s’il y a toujours du travail à faire


Et du chemin à parcourir
En dépit de toutes les avancées, il reste encore un travail de sensibilisation à faire.

  • La sensibilisation. L’attitude sociale change plus lentement que les lois. La sensibilisation est vraiment la clé.
  • Les formations auprès des professionnel.le.s
  • Des lois adaptées aux nouvelles réalités des familles d’aujourd‘hui

Encadrement légal
Lors de la Commission citoyenne de la Chambre des notaires la Coalition des Familles LGBT a déposé son mémoire afin que la loi s’adapte aux différents modèles familiaux. Qu’on parle de transparentalité, d’adoption, d’accès aux origines, de l’encadrement légal de la gestation pour autrui, plusieurs situations ne sont pas légalement reconnues par le Code civil. Un encadrement légal est nécessaire… sa dernière réforme du Code civil remonte à 2002.

 

www.familleslgbt.org

Retour