Votre dernier numéro

 

Corps, esprit et énergie - Rencontre avec Mme Nga To, acupunctrice

1 décembre 2018
Par Lydia Alder

 

L’acupuncture est le moyen d’intervention thérapeutique de la médecine traditionnelle chinoise le plus utilisé, reconnu et enseigné en Occident*. Utilisée depuis plus de 2 500 années, la médecine traditionnelle chinoise repose sur l’observation de l’organisme dans son état dynamique. L’individu est considéré dans son ensemble, corps et esprit, avec ses forces et ses faiblesses et à l’intérieur de son milieu*.


L’acupuncture est un excellent complément à la médecine : ces deux types de savoir médical sont comme le Yin et le Yang. Ensemble, ils permettent de poser un regard critique et global sur l’être humain et la médecine. Tout en demeurant fidèle a? la tradition, la pratique de l’acupuncture doit s’adapter a? l’e?poque.


Depuis une quinzaine d’années, Mme To observe une ouverture et plus de reconnaissance et d’écoute à l’égard de l’acupuncture. Les acupuncteurs sont invités à la table de discussion avec les médecins. L’hôpital Juif de Montréal a maintenant une clinique interne d’acupuncture en oncologie, grâce à sa Fondation. En fait, l’acupuncture offre d’excellents résultats pour renforcir le système immunitaire et diminuer les effets secondaires lors des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie.


L’acupuncture se base sur 3 corps non sectionnels : le corps, l’esprit et l’énergie. Cette médecine considère l’être humain comme un tout et observe l’ensemble des éléments pour traiter la cause d’un symptôme. L’acupuncteur observe le patient : sa langue, ses yeux, son état et son pouls chinois. Le pouls chinois, qui diffère du rythme cardiaque, donne de l’information à l’acupuncteur sur la forme et la fluidité du pouls et donc, sur l’état général du patient. En permettant à l’énergie de circuler de façon fluide, en stimulant les points d’acupuncture, le patient est protégé et plus résistant aux faiblesses. La prévention est clé en acupuncture.


Les patients ont recours à l’acupuncture le plus souvent pour traiter la fatigue ou une douleur; il faut savoir que l’acupuncture est excellente pour traiter l’inflammation.


Quelques traitements en acupuncture peuvent aussi être très efficaces pour traiter l’insomnie, particulièrement si elle est hormonale ou causée par le stress. D’ailleurs, les traitements d’acupuncture sont tout indiqués pour les dérèglements hormonaux, que ce soit la puberté, la fertilité ou la ménopause. La dépression est aussi bien traitée en acupuncture. On observe une guérison plus rapide lorsque combinée à un traitement classique. C’est logique puisque l’acupuncture agit sur l’énergie.


En conclusion, il est grand temps que notre système médical et ses acteurs soient plus inclusifs et que les tendances des dernières années continuent à évoluer afin d’inclure l’acupuncture en première ligne des soins médicaux.

*www.acupuncture-quebec.com

 

Retour